Le 24 juin 2017. Journée vendéenne à Saint-Pierre-Montimart. Pose de plaque commémorative, à la mémoire de la famille d'Armaillé décimée pendant les guerres de Vendée, sur la croix de La Menantière, relevée par la Vendée Militaire.... Journée ouverte à tous. Renseignements :02.41.39.25.36

Publications




Gonnord Joué-Etiau (Valanjou)
 14,8 x 21 cm - 255 pages - 36 € port compris

Dominique Lambert de La Douasnerie propose une longue étude sur l'affaire de "la mère Onillon" et livre une incroyable documentation à ce sujet.
Après cette lecture l'affaire est définitivement entendue. Cet ouvrage contient la publication du témoignage de l'abbé Charles Renaudet sur "la mère Onillon", qui, en réalité se nommait Jeanne Albert, veuve de François-Michel Gelineau. 
     Wilfrid Paquiet publie la totalité des demandes de pension des soldats vendéens de Gonnord et de Joué. Il donne également la liste des victimes de ces deux paroisses. Cet ouvrage se termine par plusieurs pièces annexes d'un grand intérêt. On sait que Wilfrid Paquiet prépare une bibliographie du chanoine Uzureau, en attendant l'achèvement d'une autre bibliographie, celle du comte de Chambord.
__________________
 
 Saint-Lézin - Les batailleurs et les victimes de la Révolution.
par Sophie Lambert de La Douasnerie
21 x 29,6 cm - 23 € port compris

Consacré à la vaillante paroisse de Saint-Lézin, un cahier vient de paraître. Il contient les biographies de plus de soixante soldats de Saint-Lézin, et la liste de plus de soixante victimes. Cette paroisse reçut la "visite" d'une colonne infernale le 25 janvier 1794. L'une des rescapées, Anne Christophle a qualifié cette journée de " carnage ".

 _______________

Les compagnons de Sébastien Cady,
par Sophie Lambert de La Douasnerie


21 x 29,6 cm, 24 € (port inclus)
Réalisé par Sophie Lambert, cet ouvrage rassemble les soldats vendéens et les victimes de la Révolution de Saint-Laurent-de-la-Plaine : 234 « batailleurs » vendéens et 332 victimes. Ces données classent Saint-Laurent-de-la-Plaine parmi les «meilleures» paroisses de la Vendée angevine, et sans aucun doute parmi celles qui déplorent le plus de victimes. La paroisse comptait 1300 habitants en 1790, 565 en 1801, 661 en 1806... Ces notices biographiques des soldats, compagnons de Cady, sont enrichies pour la plupart de notes généalogiques. Rappelons que Saint-Laurent compte quatre béatifiés. Trois femmes - les trois Marie - fusillées le même jour, le 1er février 1794, au Champ des Martyrs d’Avrillé, et  l’abbé Joseph Moreau, vicaire à Saint-Laurent, guillotiné à Angers, le 18 avril 1794.

____________


Le chevalier de Saint-Gilles dit Du Guesclin, 
par Eric Guyot. 
14,8 x 21 cm - 220 pages - 25 € (port compris)

Différente de la Vendée dont elle est en quelque sorte l’héritière (les premières opérations  de la chouannerie en 1794 furent essentiellement le fait d’anciens combattants des compagnies bretonnes de Bonchamps, restés sur la rive droite) la chouannerie ne présente pas elle-même un aspect monolithique. Il y eut en réalité plusieurs chouanneries, à la fois dans le temps et dans l’espace. La chouannerie normande n’est pas la chouannerie de Fougères et Vitré, qui est elle-même distincte de la chouannerie mayennaise, de celle du Segréen ou encore de celle du Morbihan. Le pays de Fougères et Vitré figure parmi les zones où, en 1795-96, les combats furent les plus fréquents et les plus marquants. Grâce à un noyau d’anciens combattants de la petite Vendée et à un encadrement des plus compétents, les chouans d’Aimé du Boisguy y remportèrent de nombreux succès. Parmi ses principaux officiers émerge la figure du chevalier de Saint-Gilles, dit du Guesclin : émigré, débarqué en Bretagne au printemps 1795, aide de camp de Cormatin, brièvement incarcéré à l’époque de la rupture de la paix de la Mabilais, il rejoignit ensuite Boisguy et s’illustra dans de nombreux combats lors de la campagne de 1795-96. Resté attaché au parti royaliste après la pacification de l’an IV, il fut assassiné par erreur en septembre 1798 alors qu’il s’apprêtait à remplir une mission en Angleterre. L’étude qui lui est consacrée retrace, à partir de nombreuses sources d’archives, à la fois sa carrière et les combats auxquels il participa. Elle se clôture par une vingtaine de notices biographiques détaillées consacrées à divers personnages apparaissant dans le récit.

__________

Le Voide pendant la Révolution et les Guerres de Vendée
par Dominique Lambert de La Douasnerie
                                et
Saint-Hilaire-du-Bois - Les batailleurs et les victimes
par Sophie Lambert de La Douasnerie

14,8 x 21 cm - 225 pages -30 € (port compris)



_____________


Les Cerqueux pendant la Révolution et les Guerres de Vendée
14,8 x 21 cm - 195 pages - 25 € (port inclus)

Sommaire : 
Les soldats et les victimes des Cerqueux, par Dominique et Sophie Lambert de La Douasnerie
Les Mémoires de Pierre Devaud sur les Guerres de Vendée, avec introduction et notes par L. Augereau, curé du Boupère, Nantes, 1882
Les cahiers de doléances des Cerqueux et de Trémentines
– Textes sur la Petite Eglise : Marc Saché, En marge des romans ; La Petite Eglise en Anjou – F. Uzureau : Le schisme de la Petite Eglise dans l'arrondissement de Beaupréau ; Le schisme de la Petite Eglise dans l'arrondissement de Saumur

____________


Recueil de textes sur La Jumellière et les environs
Octobre 2012
14,8 x 21 cm, 235 pages, 33,00 € (port inclus)

Sommaire : 
Les batailleurs de La Jumellière, par Dominique Lambert de La  Douasnerie
Les articles du chanoine Uzureau sur La Jumellière, sa paroisse natale,  suivis de notes biographiques sur leur auteur, rédigées par Jacques Levron et   H. Chevalier ;
Le « Grand Choc de Chemillé » et le pardon de M. d'Elbée, par Dominique Lambert de La Douasnerie ;
                                      – Notes et récits pour servir à l'histoire des guerres de Vendée, les débuts   de l'insurrection à Chemillé, par Henri Baguenier Desormeaux.
____________

La famille de Cambourg pendant les Guerres de Vendée
Textes rassemblés par Sophie et Dominique Lambert de La Douasnerie
Octobre 2011
 
 
 
 
 
 

____________


Histoire du canton de Thouarcé et des communes environnantes
par Louis Raimbault
1re édition Angers 1882
Octobre 2011
 
 
 

  

  
____________


Le drapeau blanc en exil, lieux de mémoire (1833-1883)
par Dominique Lambert de La Douasnerie
17 x 24 cm, 390 pages

L'auteur nous fait partager sa passion pour la famille des Bourbons, branche aînée des rois de France, qui s'est éteinte en 1883 avec la mort du comte de Chambord. Sous sa plume, la famille royale reprend vie. Il sait prendre l'histoire par les deux bouts, par la grande et la petite histoire afin de rendre les personnages présents, fragiles et sincères. Ce récit est le résultat de longues recherches en France et à l'étranger l'auteur nous emmène sur les traces de Charles X et de la duchesse de Berry, du Mesnil-en-Vallée à Goritz, Trieste et Prague… jusqu'à Frohsdorf, encore hanté par le souvenir du comte de Chambord. Il nous plonge dans la vie quotidienne de la famille royale et au cœur de ses répercussions en France et particulièrement dans la Vendée angevine. Il raconte la vie des légitimistes vendéens qui espèrent en 1873 le retour de « l'enfant du miracle » devenu un homme « de foi et de courage ». Son refus du drapeau tricolore lui fit manquer la couronne et allait asseoir la France sur les fonts baptismaux de la République. Un récit palpitant et passionnant qui éveillera la nostalgie des légitimistes et la curiosité des républicains. (extrait de la préface d'Hervé de Charette)

____________


Souvenirs de l'épopée vendéenne, vieilles archives, vieilles histoires
par Dominique Lambert de La Douasnerie
16 x 24 cm, 225 pages

On a beaucoup écrit sur les célèbres généraux vendéens que furent Charette, La Rochejaquelein, Lescure, Bonchamps ou Stofflet, mais les plus humbles sont souvent restés dans l'ombre. Pourtant leur courage et leur engagement furent à la mesure de ceux de leurs chefs. Les frères Delaunay, Jean Perdriau, Pierre Humeau, Renée Bordereau dite Langevin, Louis Bruneau… autant de héros méconnus de cette terrible « guerre des géants », auxquels l'auteur rend la place qu'ils méritent. Résultat d'une lutte née en 1790 de la Constitution civile du clergé, les guerres de Vendée bouleversèrent dix départements, mirent en danger la Convention et se prolongèrent épisodiquement pendant plus de quarante années. Ce fut une croisade férocement réprimée, puisque cinq ou six cent mille victimes, originaires d'une contrée restreinte, disparurent en quelques années. « Cette histoire-là, qui est celle d'hier, peut être celle de demain », disait Lenôtre. A travers Souvenirs de l'épopée vendéenne, Dominique Lambert de La Douasnerie a voulu rendre hommage à ceux qui se battirent jusqu'à la mort derrière leurs chefs. Vexilla regis prodeunt… Voici que s'avancent les étendards du roi.

____________


Rougé Louis, braconnier
par Dominique Lambert de La Douasnerie
14 x 21 cm, 295 pages

9 juillet 1854. Rougé, déjà plusieurs fois condamné pour braconnage, est surpris par deux gendarmes. Un coup de sang, de terreur, de folie, allez savoir ! il tire sur l'un d'eux. A cinq reprises. Par miracle, le gendarme n'est que légèrement blessé… Mais, pendant près de trois ans, Rougé sera traqué par la maréchaussée, protégé et caché par la population, vivant dans les forêts une véritable existence de hors-la-loi… Rougé est en quelque sorte le dernier chouan de l'Anjou.

____________________________________________

PAROISSES ET SOLDATS DE L'ARMEE VENDEENNE

L'association édite une série de cahiers intitulée Paroisses et Soldats de l’Armée vendéenne, regroupant des recherches sur les paroisses de la Vendée Militaire, complétées de notices sur les soldats qui en sont originaires (date et lieu de naissance, états de service, blessures, actes de bravoure, etc.), ainsi que de listes des victimes. Ces publications propose d'autre part des textes rares, comme les mémoires de François Blon, cousin de Jacques Cathelineau, les mémoires de l'abbé Conin, l'histoire de la baronnie de Candé, etc.
  
____________


Cahier XLIII – Le Pin-en-Mauges II
Soldats : Caillaud - Verron
Victimes : Aubron - Verron
Décembre 1986 – 21 x 29,7 cm, 64 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
____________

 
Cahier XLII – Saint-Quentin-en-Mauges
   
____________

 
Cahier XLI –Yzernay
   
____________

 
Cahier XL – Mémoires du Comte de Rochecotte (deux cahiers)
   
____________

 
Cahier XXXIX – Le Fief-Sauvin et Villeneuve II
   
____________

 
Cahier XXXVIII – Le Fief-Sauvin et Villeneuve I
   
____________

 
Cahier XXXVII – Maulévrier II
   
____________

 
Cahier XXXVI – Melay
   
____________

 
Cahier XXXV – Saint-Laurent-du-Mottay
   
____________

 
Cahier XXXIV – Les soldats de Beaupréau I
  
  




 
  


    
____________

 
Cahier XXXIII – Landemont et Saint-Sauveur-de-Landemont
   
____________

 
Cahier XXII – La Romagne
   
____________
 

Cahier XXXI – La Poitevinière II
Soldats : Perdriau - Veron
Septembre 1995 – 21 x 29,7 cm, 74 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier XXX – La Poitevinière I
Soldats : Allemand - Pelé
Septembre 1995 – 21 x 29,7 cm, 72 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________

 
Cahier XXIX – Chaudron-en-Mauges
   
____________
 

Cahier XXVIII – Neuvy-en-Mauges
Mai 1995 – 21 x 29,7 cm, 78 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________


Cahier XXVII – Le Pin-en-Mauges I
Soldats : Abellard - Brouard
Avril 1995 – 21 x 29,7 cm, 80 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier XXVI – Mémoire de Madame Turpin de Crissé
– Notes sur la famille Turpin de Crissé pendant la Révolution, par Dominique Lambert de La Douasnerie
– Mémoires sur Madame Turpin de Crissé
– Pièces justificatives des Mémoires sur Madame Turpin de Crissé
Mars 1995 – 21 x 29,7 cm, 48 pages
 
 
 
  
  
 
____________


Cahier XXV – Gesté
Mars 1995 – 21 x 29,7 cm, 84 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier XXIV – Autour de la Duchesse de Berry
– Notes inédites sur le voyage de S.A.R. Madame, Duchesse de Berry en France, 1832, par le Comte de Villeneuve-Bargemont (texte publié par le Vicomte A. de Courson dans Le dernier effort de la Vendée (1832), Paris, Emile-Paul, 1909)
– Journal militaire d'un chef de l'Ouest, contenant la vie de Madame, duchesse de Berri, en Vendée, par le baron de Charette (Paris, G.A. Dentu, 1842)
Novembre 1994 – 21 x 29,7 cm, 94 pages
  
   
  
____________


Cahier XXIII – La Chapelle-du-Genêt
Novembre 1994 – 21 x 29,7 cm, 54 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier XXII – Autour des Colonnes infernales
– Récit de la mission de Saint-Félix à l'armée de la Vendée, précédée de persécutions suscitées par les agens de la cour (1793)
– La guerre de la Vendée, les causes de son renouvellement, et les moyens de la terminer (publié vers 1795)
– Mémoires pour Grignon Général Divisionnaire de l'Armée de l'Ouest (Paris, imprimerie de la citoyenne Herissant, an III)
– Un horrible massacre à La Jumellière (25 janvier 1794), par F. Uzureau (L'Anjou historique n°40)
Juillet 1994 – 21 x 29,7 cm, 62 pages

 
____________

 
Cahier XXI
– Détails historiques sur les services de Françoise Després, employée dans les armées royales de la Vendée, depuis 1793 jusqu'en 1815 (L. G. Michaud, Paris, 1817 ; introduction par Dominique Lambert de La Douasnerie)
– Oraison funèbre du Marquis de Bonchamps, général en chef de l'Armée vendéenne d'Anjou, prononcée dans l'église de Saint-Florent-le-Vieil, le 11 juillet 1825, par M. l'abbé Gourdon, desservant de La Chapelle-du-Genêt
Mars 1994 - 21 x 29,7 cm, 52 pages
 

 
 
____________


Cahier XX – Autour de « Monsieur Henri »
– Henri de La Rochejaquelein, général en chef de l'armée d'Anjou ; ou suite de guerre de la Vendée, par M. de Vouziers
– Oraison funèbre de Messieurs de La Rochejaquelein, généraux en chef de l'armée vendéenne, prononcée à Saint-Aubin-de-Baubigné, le 8 juillet 1828, par l'abbé Lambert, vicaire général de Poitiers (Poitiers, 1828)
– Notice nécrologique sur M. Henri-Marie Allard, colonel d'infanterie en retraite, ancien aide de camp de M. Henri de La Rochejaquelein (Paris, 1846)
Décembre 1993 – 21 x 29,7 cm, 68 pages
 

  
____________


Cahier XIX
– Souvenirs de Pauvert, de La Jubaudière (introduction de Dominique Lambert de La Douasnerie)
– Jean Perdriau, de La Poitevinière, premier chef de l'armée d'Anjou, par Dominique Lambert de La Douasnerie
– Autour de Jacques Cathelineau, Jean Perdriau, l'un des premiers compagnons du Saint de l'Anjou, par Dominique Lambert de La Douasnerie
– Notes sur Louis Lhuillier, par Dominique Lambert de La Douasnerie
– Rapport sur la Vendée, au nom du Comité de Salut public, par Barrère, dans la séance du premier octobre 1793
Décembre 1993 – 21 x 29,7 cm, 86 pages
 
____________


Cahier XVIII – Saint-Pierre-Montlimart
Juin 1993 – 21 x 29,7 cm, 74 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________


Cahier XVII – Pierre Blon, histoire de la famille Cathelineau
– Introduction par Dominique Lambert de La Douasnerie
– Histoire de la famille Cathelineau, par Pierre Blon
– Notes sur 1830-1832
Mai 1993 – 21 x 29,7 cm, 56 pages
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier XVI – Cholet
Liste des victimes établie par Christian Chambiron en 4 cahiers, 21 x 29,7 cm :
1. Adam - Cuames, 62 pages
2. Dabin - Guitton, 56 pages
3. Hardonnet - Noury, 46 pages
4. Olivier - Yon, 56 pages
 
  

   
 
____________


Cahier XV – Beaupréau I – D'Elbée avant l'insurrection
Décembre 1990 – 21 x 29,7 cm, 68 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 

____________
 

Cahier XIV – La Jumellière
Avril 1989 – 21 x 29,7 cm, 86 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 
 
Cahier XIII – Soulaines
Avril 1988 – 21 x 29,7 cm, 74 pages










____________


Cahier XII – Saint-Lambert-du-Lattay I
– Soldats vendéens et victimes de la Révolution de la paroisse de Saint-Lambert-du-Lattay (Abelard - Asseray)
– Composition de la première municipalité de Saint-Lambert et état de la paroisse en 1788
– Election des députés de la paroisse de Saint-Lambert (5 mars 1789)
– Cahier de doléances de la paroisse de Saint-Lambert (5 mars 1789)
– Les baptêmes forcés en 1792
– Contribution à l'histoire de la Terreur en Anjou : Une tannerie de peau humaine aux Ponts-de-Cé
Décembre 1986 – 21 x 29,7 cm, 116 pages
 
____________
 

Cahier XI – Chanzeaux III, Vauchrétien
– Notes généalogiques sur la famille du Verdier de La Sorinière
– Précisions au sujet d'un soldat de Chanzeaux (Jacques Fouré)
– La vente des biens nationaux à Chanzeaux
– L'inventaire du château de Chanzeaux
– Notes généalogiques sur la famille Blanchard de Chanzeaux
– Liste des insurgés ou émigrés de la paroisse de Chanzeaux dressée le 17 novembre 1793
– Paroisse de Vauchrétien : soldats, émigrés et victimes de la Révolution
Mai 1986 – 21 x 29,7 cm, 128 pages

____________
 

Cahier X bis – Faye-d'Anjou (supplément)
Mai 1985 – 21 x 29,7 cm, 30 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier X – Chanzeaux II, Faye-d'Anjou
Soldats : Halbert - Vanier
Mai 1985 – 21 x 29,7 cm, 132 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
  

Cahier IX – Chanzeaux I
Soldats : Ailleau - Guilbault
Décembre 1984 – 21 x 29,7 cm, 100 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 
 
Cahier VIII – Le May-sur-Evre, Andrezé (supplément)
Décembre 1984 – 21 x 29,7 cm, 80 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 

Cahier VII –Saint-Aubin-de-Luigné
Février 1987 – 21 x 29,7 cm, 60 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________


Cahier VI – Le Voide
Juin 1983 – 21 x 29,7 cm, 90 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________


Cahier V – Maulévrier I
Soldats : Albert - Baguenier Desormeaux
Février 1983 – 21 x 29,7 cm, 84 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________

 
Cahier IV – Le May-sur-Evre, Bégrolles et Saint-Léger
Soldats : Rochais - Vincent
Le May-sur-Evre, Bégrolles et Saint-Léger-sous-Cholet pendant la Révolution (pp. 132-244)
1982 – 21 x 29,7 cm, 244 pages
 

   
 
 
 
 
____________
 

Cahier III – Le May-sur-Evre, Bégrolles et Saint-Léger
Soldats : Calme - Robichon
Décembre 1981 – 21 x 29,7 cm, 115 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 
 
Cahier II – Le May-sur-Evre, Bégrolles et Saint-Léger
Soldats : Allaire - Bruneau
Juin 1981 – 21 x 29,7 cm, 52 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________
 
 
Cahier I – Andrezé
1980 – 21 x 29,7 cm, 84 pages
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
____________