24 novembre 2017 veillée vendéenne à La Tourlandry animée par Dominique Lambert, foyer Saint-Vincent à partir de 20h.

samedi 29 août 2015

C'est la fin de la récré

            Il y a un temps pour tout. Un temps pour travailler, un temps pour se reposer. Si le blog de la Vendée Militaire était en stand-by depuis le début du mois d'août, c'est que nous-mêmes avions pris un peu de repos. Les uns goûtaient des vacances bien méritées, les autres s'adonnaient au jardinage, aux confitures, à la botanique, à la bibliophilie, au bricolage - la porte de la cave à "retaper", une voiture à réparer... - c'est fou comme la graisse et l'huile sont sources d'inspiration et d'élévation de l'âme vers les hautes cimes.
          Certains profitèrent du vide bienfaisant que procure le mois d'août (du moins pour ceux qui ont la chance de ne pas partir), pour se livrer à la farniente ou à la lecture, toujours remise, de certains livres qui "s'accumoncellent", comme disait quelqu'un, sur nos tables de travail, ou au classement des fiches et des nombreux "découpis" que nos amis et sympathisants nous font parvenir tout au long de l'année. Merci Nicole, Gérard, Jean-Paul, Jean et tous les autres.
       Enfin, il fallait bien aussi préparer la saison à venir, et répondre au courrier des adhérents, et particulièrement aux nouveaux venus, relativement nombreux depuis notre belle journée du 20 juin dernier, et depuis la parution du n°112 de Savoir... Ceux qui ne sont pas partis se sont chargés de ce travail. Merci à eux. N'allons pas plus loin dans l'étalage de nos occupations estivales, sinon vous allez croire que nous nous prenons pour le centre du monde et que le monde s'intéresse au moindre aléa de nos vies. Laissons cette vulgarité à ceux qui sont en mal d'exister et dont le paraître masque le manque d'être...

        Dans une très prochaine chronique nous vous parlerons de la sortie, d'ici quelques jours, de la revue Savoir, et des activités de notre association, tout particulièrement de la journée du 17 octobre, près de Cholet. Nous vous parlerons aussi du quarantième anniversaire de la Vendée Militaire, en février prochain, lequel coïncidera avec le 220e anniversaire de l'exécution de Stofflet, un grand bonhomme dont nous parlerons beaucoup en 2016. Vous pouvez compter sur nous.
           Enfin, nous vous dirons un mot - pas plus, le sujet n'en vaut pas la peine - des petites attaques mesquines et parfois grotesques dont notre association et notre revue Savoir ont fait les frais cet été. Rien de bien grave. Juste quelques pets malodorants de deux personnages, toujours les mêmes, dont l'un est toujours prêt à gauler les noix quand l'autre le lui suggère. Bizarre duo... s'imaginant que, pour exister, il suffit de casser du sucre sur le dos des associations. Procédé minable et de minables. Mais réjouissons-nous tout de même, car nous ne laissons pas indifférents ces gens-là. Seule l'indifférence tue !

Vendée Militaire

mercredi 5 août 2015

Henry Renoul nous communique

Visite princière au Puy du Fou

      Samedi 1er août, Eudes d'Orléans, duc d'Angoulême, assistait à la cinéscénie du Puy du Fou avec son épouse née Marie-Liesse de Rohan-Chabot, ses beaux-parents et ses enfants Thérèse et Pierre d'Orléans.
         Emerveillement partagé par toute la famille devant la beauté du spectacle et l'évocation historique de la Vendée militaire, de son épopée et de son martyre pendant la Révolution française ! Au point que les enfants se portaient candidats pour participer comme bénévoles à l'œuvre de mémoire de cette page de l'Histoire de France oubliée ou travestie par les négationnistes !

Henry Renoul

Eudes d'Orléans, Marie-Liesse de Rohan-Chabot et Henry Renoul. On reconnaît également Philippe de Villiers.

samedi 1 août 2015

Les frères Martineau et Le Scapulaire

Les frères Martineau -

             Arnaud Caleiras-Scuiller nous adresse le nouveau clip-vidéo de la très belle chanson des frères Martineau, Le scapulaire. Ce clip a été réalisé par un groupe d'amis parmi lesquels Arnaud.
        C'est l'occasion pour moi de rappeler le temps où je recevais - dans les années 1980 - les frères Patrice et Roger Martineau dans le cadre de mon émission, Les chemins de l'Anjou, diffusée sur Angers 101. Bravo à Arnaud pour son interprétation.

D.L.